84e Salon International de l'Auto et accessoires

fr  |   de  |   en
Menu
21.02.2014 - Revue Automobile Revue Automobile

Retour au tout à l’arrière

« »
« Retour


La coopération entre Renault-Nissan et le groupe Daimler a débuté avec le rapprochement technique des nouvelles  Twingo et Smart. Le meilleur des deux mondes? Ce qui est sûr, c’est que la Twingo change radicalement de physique et devient une «tout à l’arrière», comprenez une voiture avec moteur et transmission sur l’essieu postérieur. Comme la Smart, mais aussi comme la 4CV d’antan. Une ancêtre qui possédait déjà quatre portes, un autre choix qui est aussi une première pour la Twingo sortie en 1993.

Plus courte En dépit de ce sens pratique affirmé, la Twingo III est 10 cm plus courte que le modèle précédent (3,59 m) et perd aussi 2 cm en largeur (1,64 m). Mais dans le même temps, l’empattement croît de 12 cm pour atteindre 2,49 m et le toit culmine à une hauteur de 1,55 m. Les passagers arrière apprécieront. Pour le moins étonnante, la silhouette avec hayon incliné rappelle un peu la Renault 5… qui était une traction. Derrière ce hayon justement se cache, en sous-sol, un 3-cylindres atmosphérique SCe de 1 l, donné pour 52 kW (70 ch), ou le 3-cylindres 0,9 l TCe turbo de 90 ch, hérité de la Clio. Avec ce dernier, la Twingo pourra arborer une livrée sportive comme présentée à l’image.

Simon Keusch