84e Salon International de l'Auto et accessoires

fr  |   de  |   en
Menu
10.03.2014 - Revue Automobile Revue Automobile

Audi TT : Sur les traces de l’original

« »
« Retour
L’arrière musclé est plus proche du premier modèle que du second. Photos P. Cominbœuf/D.R.
L’arrière musclé est plus proche du premier modèle que du second. Photos P. Cominbœuf/D.R.

La troisième génération du coupé allemand revient aux sources pour le plus grand plaisir des puristes.



La première génération de l’Audi TT avait fait un malheur à sa sortie en 1998. Pour la troisième mouture de ce coupé devenu classique, les designers d’Ingolstadt ont voulu faire plaisir aux fans de l’original en traçant des lignes plus décidées que celles de la deuxième génération. Les porte-à-faux sont plus courts, les jupes latérales à nouveau rectilignes et les phares plus compacts, tandis que le logo aux quatre anneaux rejoint le dessus de la calandre comme sur l’Audi R8. Les phares pourront recevoir en option la technologie Matrix LED, capable de moduler les diodes individuellement pour faire varier l’intensité et la direction du faisceau.

Light is right A l’intérieur, Audi a prévu un tableau de bord virtuel composé d’un écran TFT de 12,3 pouces qui vient remplacer aiguilles et compteurs. Le conducteur dispose ainsi de toutes les informations utiles sous ses yeux, notamment la navigation. Conséquence directe de ce choix, la console centrale se trouve débarrassée de tout élément superflu. Elle arbore néanmoins de jolies bouches d’aération toutes rondes au-dessous d’une planche de bord qui rappelle une aile d’avion. Sobre et classe!

Basés sur la plateforme modulaire MQB, le châssis en acier à haute et très haute résistance et la carrosserie en aluminium reprennent le principe d’une construction mixte pour garantir un poids réduit. En version 2.0 TFSI (230 ch), la nouvelle TT ne pèse que 1230 kg et abat le 0 à 100 km/h en 5,3 s à l’aide de sa boîte à double embrayage (6 s avec une boîte manuelle). La TTS (310 ch) gagne une transmission quattro et abat le même exercice en 4,7 s. Quant au modèle diesel 2.0 TDI de 184 ch, il cible plutôt les basses consommations avec seulement 4,2 l/100 km.

Rendez-vous au Salon de Genève pour découvrir la nouvelle gamme en première mondiale aux côtés de deux autres nouveautés chez Audi, la S3 cabriolet et la S1.

(Gilles Rossel)